Fermer

Tape aux bleus de ma jeunesse, de Michel

Publiée vendredi le 12 avril 2019
Tape aux bleus de ma jeunesse, de Michel

Ingrédients pour la pâte :

  • 4 tasses de farine
  • 450 g (1lb) de saindoux
  • ¼ de tasse d’eau très froide
  • 2 œufs séparés 
  • 1 c. à thé d’essence de vanille

Ingrédients pour la garniture :

  • ¼ de tasse de sirop d’érable
  • ¼ de tasse de farine
  • 4 tasses de bleuets frais ou congelés
  • Gélatine en poudre en petite quantité (quelques pincées)

Ingrédients pour la mousse à l’érable :

  • 3 blancs d’œufs montés en neige
  • 1/3 de tasse de sirop d’érable
  • 10 g de noix de Grenoble (décoration)
  • 20 g de sucre d’érable râpé grossièrement (décoration) 


Couper le saindoux en morceaux d’environ 2 cm³ et mélanger dans la farine, ajouter l’eau et pétrir jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.

Prendre uniquement les blancs des œufs et les battre avec un batteur à grande vitesse de façon à ce que des pics se forment si l’on retire les batteurs.

Ajouter ensuite le blanc d’œufs de façon uniforme.

Laisser reposer au moins une nuit au frigo avec un linge humide sur le dessus.

Rouler la pâte en deux abaisses minces, plus grandes que votre assiette à tarte

Plier une des deux abaisses en deux et la déposer dans l’assiette. Déplier la pâte et couper l’excédent du pourtour. 

Avec une assiette, découper un cercle de pâte avec le même diamètre. Plier en deux et mettre de côté.

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients de la garniture de tarte délicatement à la cuillère.

Mettre dans l’assiette contenant la pâte.

Couvrir avec le cercle de pâte du même diamètre.

Mélanger les jaunes d’œufs à la fourchette.

Avec un pinceau à cuisine, étendre le jaune d’œuf sur la surface extérieure de la croûte.

Cuire au four à 180 °C (350 °F) pendant 30 à 40 minutes ou jusqu’à l’apparition de la coloration dorée sur le dessus de la tarte.

Pour la mousse, chauffer 1/3 tasse de sirop d’érable à 120 °C. Battre 3 blancs d’œufs montés en neige, ajouter graduellement le sirop chaud avec le batteur à grande vitesse.

Présenter la pointe de tarte avec la mousse à l’érable, noix de Grenoble et décorer avec le sucre à l’érable.

---

Un souper presque parfait, saison 10, édition Montréal

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant la mesure de notre audience et la personnalisation des publicités en fonction de vos centres d'intérêts. Pour plus de détails, consultez notre politique de confidentialité.