Mousse mouchetée du Lac Jaune et son banc de craquelins

Publiée lundi le 02 novembre 2015
 Mousse mouchetée du Lac Jaune et son banc de craquelins

Ingrédients

Mousse de truite :

  • 1 lb de filets de truite mouchetée du Lac Jaune (pêchée par Manon ou tout autre pêcheur avec un permis en règle, ou de la poissonnerie du coin)
  • ½ oignon rouge tranché en rondelles
  • 1/3 tasse de mayonnaise
  • 2 oignons verts du jardin coupés en petites souches
  • ¼ c. à thé de sel d’ail
  • 1 c. à thé de persil italien
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre au goût
  • Ciboulette fraîche du jardin pour présentation

Craquelins :

  • 1 sac de pains pita
  • Quelques c. à soupe d’huile d’olive
  • Une pincée de curry et de graines de pavot
  • ½ c. à thé de poivre
  • 1 à 2 c. à thé de sel de mer

Les petits pains de Manon :

  • 3 tasses de farine tout usage (pourquoi s’en faire accroire avec une autre sorte de farine… quand celle-ci fait l’affaire!)
  • 1 ¼ tasse d’eau tiède (bref, de l’eau du robinet tiède!)
  • 1 c. à thé de sel
  • 1 c. à soupe de sucre blanc (il faut éviter le sucre brun!)
  • 2 c. à thé de levure instantanée = 1 sachet (si tu veux pas te casser la tête)
  • 1 c. à thé d’huile
  • 2 c. à soupe de graines de pavot
  • 2 c. à soupe de beurre ramolli
  • Papier parchemin
  • 8 petits pots de terre cuite (3 po X 3 po) – idéalement neufs et non recyclés du jardin

 

Préparation

Mousse de truite :
Trancher ½ oignon rouge en rondelles.
Envelopper les filets de truite dans du papier d’aluminium (faire des papillotes) avec quelques rondelles d’oignon rouge.
Enfourner les papillotes pour 20 minutes à 190 °C (375 °F).
Dépapilloter les filets de truite cuits et réserver.
Avoir l’air d’un vrai chef en sortant le robot-culinaire et son mode d’emploi.
Utiliser le lancer léger pour envoyer tous les ingrédients dans le robot culinaire (sauf le sel et le poivre).
Arrêter de mélanger quand le bruit vous tanne ou quand la texture désirée est là.
Saler et poivrer à votre goût, mais surtout au goût de vos invités!

Craquelins :
Retrouver tous les ingrédients quelque part dans le garde-manger.
Préchauffer le four à 180 °C (350 °F).
Ouvrir le sac de pains pita.
Ouvrir maintenant les pitas pour obtenir 2 disques séparés.
Avec un pinceau de cuisine (ou un autre mais il doit être neuf et exempt de poils qui tombent!), badigeonner la surface intérieure avec l’huile d’olive.
Assaisonner au goût avec sel de mer et les épices (là où il y a l’huile).
Mettre les pitas les uns par-dessus les autres et couper en pointes (8).
Utiliser une plaque à cuisson pour enfourner les pitas.
Dorer approximativement 8 minutes.
Éviter de les brûler!

Embarquer la mousse de truite sur une chaloupe de craquelins.
Servir à la brunante avec quelques branches de ciboulette!

Les petits pains de Manon :
Lancer les ingrédients secs dans un bol.
Faire un trou au centre (ce que les vrais chefs appellent leur fameux puits).
Verser l’eau dans le trou.
Mélanger d’abord à la cuillère de bois et ensuite avec les mains. Le but est de former une boule.
Pétrir jusqu’à un maximum de 10 minutes, mais pas moins de 5 minutes.
Couper la pâte en 8 morceaux et avec les mains aplatir chaque morceau pour en faire des bandes de 8 po X 2 po.
Enrouler chaque bande sur elle-même afin de former un petit cylindre.
Badigeonner l’intérieur des petits pots avec du beurre ramolli.
Tapisser le fond de chaque pot avec du papier parchemin.
Déposer chaque cylindre de pâte à la verticale dans un pot en terre cuite.
Décorer avec une pincée de graines de pavot juste pour faire beau!
Laisser reposer et lever 1 h 30 dans le four qui n’est pas allumé **important**. On lui fait accroire que ça va chauffer… c’est assez convainquant pour faire lever le pain! Et on lui laisse de la compagnie, soit un bol d’eau bouillante et on referme la porte.
Sortir les pots du four.
Préchauffer le four à 190 °C (375 °F).
Retourner les pots au fourneau pour les cuire 20 minutes ou jusqu’à ce qu’ils aient l’air de revenir d’un voyage dans un pays chaud!
Déposer sur la table pour accueillir vos convives.