C'est Noël, souriez, rêvez et dégustez

Publiée lundi le 19 décembre 2016
 C'est Noël, souriez, rêvez et dégustez
  • 8 c. à soupe d’huile d’olive
  • 5 souris d’agneau
  • 3 c. à soupe de piment de Jamaïque
  • 1 c. à soupe de clou de girofle
  • 2 c. à soupe de poudre d’ail
  • 2 c. à soupe de poudre de chili
  • Sel et poivre
  • 7-8 gousses d’ail
  • ½ piment habanero (au goût)
  • 20 dattes dénoyautées
  • 15 feuilles de sauge
  • 15 petits oignons rouges
  • 1 ½ tasse de vin blanc sec
  • 8 tasses d’eau
  • 5 c. à soupe de bouillon de bœuf en poudre
  • 15 carottes tricolores coupées en biseau
  • 15 choux de Bruxelles

Purée :

  • 8 patates douces
  • 6 c. à soupe de beurre
  • Thym (au goût)
  • 1 tasse de crème 35%
  • Poudre d’ail au goût
  • Sel et poivre

 

Essuyer les souris d’agneau avec un essuie-tout.

Mélanger toutes les épices ensemble et enrober les souris de ce mélange.

Chauffer à feu moyen l’huile dans une casserole profonde et mettre les souris à brunir de chaque côté pendant environ 5 minutes. Attention de ne pas brûler l’huile.

Gratter les sucs de la casserole, ajouter l’ail, le piment, les petits oignons, les dattes et la sauge.

Ajouter le vin, l’eau et le bouillon de bœuf. Laisser mijoter 1h45 en tournant de temps en temps les souris et 45 minutes avant la fin de la cuisson dans la casserole ajouter les carottes et les choux de Bruxelles.

Enlever les souris et les mettre dans un papier aluminium individuellement au four pendant 35 minutes à 180 °C (350 °F).

Enlever les légumes et les mettre de côté.

Continuer à chauffer le jus de cuisson à feu minimum. Ajouter les légumes pendant 5 minutes pour les réchauffer seulement lorsque les souris d’agneau sont prêtes.

Cuire les patates douces et les piler. Ajouter le beurre, le thym, la crème, le sel et le poivre, la poudre d’ail, et garder au chaud.

Prendre une assiette chaude, mettre les patates douces au fond esthétiquement, placer la souris en diagonal et ajouter les légumes autour. Mettre de la sauce sur la souris et autour du plat sans en mettre trop, en garder sur la table au besoin.