Ceci n'est pas un dessert !

Publiée vendredi le 14 octobre 2016
 Ceci n'est pas un dessert !
  • 400 g de farine blanche
  • 4 très gros œufs de poule
  • 150 g de ricotta
  • 1 lime (zeste et jus)
  • 225 g de pistaches
  • 4 c. à soupe d'huile de pistache (ou de noisettes)
  • 2 c. à soupe d'huile canola
  • 50 g de chocolat blanc en pépites
  • 25 g de chocolat blanc en bloc (congelé)
  • 3 c. à soupe de miel
  • 2 c. à thé de sucre blanc
  • 4 gouttes de colorant alimentaire vert

Faire un nid avec la farine, casser les oeufs au centre, les battre puis commencer à incorporer la farine doucement avec une fourchette puis en faire une boule de pâte avec les mains. Envelopper de papier film puis laisser reposer 30 min à l'air ambiant.

Dans un cul de poule, mélanger la ricotta, la lime, le miel et le sucre puis mélanger vigoureusement avec une cuillère de bois pour bien incorporer les ingrédients. Réserver au frais. Dans un robot culinaire (ou un mortier), moudre grossièrement les pistaches sans écaille ni peau. Ensuite au robot, mélanger les pistaches, l'huile de pistache, l'huile de canola, le chocolat blanc en pépites et le colorant pour avoir une texture lisse mais avec encore des petits morceaux présents pour s'apparenter au pesto. Faire une large feuille de pâte au rouleau ou à la machine à pâte d'environ 2 mm d'épaisseur. Couper des cercles égaux dans la pâte à l'aide d'un petit bol ou d'un emporte-pièce. Placer une cuillère de mélange fromagé au centre d'un des cercles, le recouvrir d'un autre cercle, mouiller les bordures et coller ensemble en évitant de faire une poche d'air.

Répéter la manœuvre autant de fois que nécessaire. Refaire la feuille de pâte quand il manque d'espace.

Vous pouvez utiliser un taille-pâte décoratif pour donner du style à vos raviolis ou les laisser biens tristes. Dans une poêle ou à la friteuse, faire frire les raviolis jusqu'à la pâte soit dorée et bien croustillante. Déposer dans l'assiette et garnir du pesto de pistache. Comme décoration, un bloc de chocolat blanc congelé peut être apporté à la table et râpé sur les raviolis à la demande des convives, comme le ferait un serveur avec du parmesan !