Amour sauvage, de Kim et Olivier

Publiée jeudi le 14 février 2019
 Amour sauvage, de Kim et Olivier

Ingrédients :

Cerf herbacé :  

  • 10 côtelettes de cerf
  • 20 choux de Bruxelles
  • 100 g de bacon en cubes
  • 2 pommes vertes
  • 1 courge butternut
  • 10-15 oignons perlés
  • 1 tasse d’un mélange d’herbes (romarin et thym frais, sel)
  • ¼ de tasse de miel
  • 1 tasse de bouillon de bœuf
  • 1 filet de vinaigre de cidre
  • Beurre et huile pour cuisson
  • Sel et poivre au goût

Faire le mélange d’herbes en les hachant. 

Défaire les feuilles des choux de Bruxelles. 

Blanchir les feuilles une minute et les refroidir afin d’arrêter la cuisson.

Couper les pommes vertes en deux sur la longueur, puis en tranches à l’horizontale, mettre du sel afin de les dégorger. 

Peler les oignons perlés (pour faciliter la chose, faire bouillir de l’eau, la verser sur les oignons. Laissez tremper un peu avant de vider l’eau et de couper les deux extrémités.

Faire cuire le bacon en cubes dans un poêlon jusqu’à obtenir une texture croustillante. 

Garder le gras, faire sauter les feuilles de choux dans celui-ci. 

Couper la courge en petits cubes, blanchir ceux-ci et ensuite les faire sauter au beurre en les arrosant souvent. 

Faire caraméliser les oignons perlés. 

Quand les pommes ont bien dégorgé, éponger l’eau qui en a sorti puis les déposer dans la friteuse pour obtenir une belle texture dorée et croustillante.

Enrober le cerf avec les herbes. Faire saisir dans un mélange de beurre et d’huile. 

Finir la cuisson au four à 190 °C (375 °F).  

Laissez reposer. 


Pour la gastrique :

Mettre le miel et le vinaigre dans un chaudron.

Faire caraméliser et déglacer avec le bouillon de bœuf. 

---

Un souper presque parfait, saison 10, édition St-Valentin

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant la mesure de notre audience et la personnalisation des publicités en fonction de vos centres d'intérêts. Pour plus de détails, consultez notre politique de confidentialité.