Usher poursuivi pour ne pas avoir mentionné qu'il avait une ITS

Publié lundi le 07 août 2017
CBS New York rapporte que trois individus, deux femmes et un homme, ont entamé des procédures judiciaires contre Usher, l'accusant de ne pas leur avoir dévoilé qu'il était porteur d'une infection transmissible sexuellement.

Depuis 2009, de nombreuses sources indiquent que le chanteur souffre de l'herpès et en 2012, il aurait réglé hors cour une affaire avec une femme l'accusant de l'avoir infectée avec le virus. « Si M. Raymond est effectivement porteur du virus, comme l'indiquent ces informations, mes trois clients l'accusent d'avoir violé leurs droits en ne les avertissant pas. Au moins un de mes clients a obtenu un diagnostic positif pour le virus et indique que c'est M. Raymond qui lui a transmis », affirme l'avocate Lisa Bloom, qui représente les plaignants, dont l'une affirme avoir eu des relations sexuelles avec Usher après l'un de ses concerts, pour ensuite apprendre via les médias qu'il serait atteint de l'ITS en question.

Bloom et ses clients demanderaient aussi à la cour, si Usher reçoit un diagnostic positif d'herpès, d'obliger le musicien d'en informer tous ses futurs partenaires sexuels. Si le résultat du test est négatif, la poursuite serait abandonnée. De son côté, TMZ rapporte que Grace Miguel, épouse du chanteur depuis 2015, ne serait pas inquiétée par la situation, même si l'une des plaignantes, qui désire rester anonyme, affirme avoir eu deux relations avec son mari cette année.

 

Usher poursuivi pour ne pas avoir mentionné qu'il avait une ITS

Couverture : Facebook

Usher

Articles connexes