Fermer

La saga Taylor Swift et Scooter Braun continue!

Caroline Élie Caroline Élie Publié lundi le 18 novembre 2019

La chanteuse est dans tous ses états.

Article mis à jour le 18 novembre 2109

Taylor Swift est à la une encore une fois, mais cette fois-ci, c’est bien contre son gré. La chanteuse est dans une bien triste situation depuis cet été, car les droits de sa musique, soit de ses six derniers albums, ont été achetés par le géant de l’industrie Scooter Braun, avec qui elle n’a pas une bonne relation.

Son pire cauchemar!

La star serait complètement dépassée par les événements, et n’aurait malheureusement aucun recours pour racheter ses droits. Dans un long texte publié sur Tumblr, Taylor explique pourquoi le fait que Big Machine Label Group (son ancienne équipe de gérance) ait vendu les droits de sa musique à Scooter Braun’s Ithaca Holdings LLC est le pire scénario qui aurait pu arriver. Elle affirme que ce dernier n’a pas de bonnes intentions et qu’elle est victime d’harcèlement e sa part et de la part des artistes qu’il représente depuis plusieurs années déjà. 

La chicane est lancée. 

Plusieurs artistes ont tenu à supporter Taylor dans cette situation, choisissant de ne plus suivre Scooter Braun sur les médias sociaux. Justin Bieber, qui est géré par ce dernier, a toutefois publié un message clair sur son compte instagram, priant Taylor de s’excuser et de s’expliquer, et défendant son gérant du même coup. Demi Lovato a aussi pris le côté de Braun dans cette affaire…

De plus, on apprenait récemment que Braun aurait interdit à la chanteuse de performer son ancien matériel musical lors de la cérémonie des American Music Awards sous peu. La raison? Taylor n'a pas le droit de ré-enregistrer ses chansons avant 2020. Frustrée,Tay-Tay a publié un message sur Twitter, encourageant du même coup ses fans à dire leur façon de penser à Braun!



Il semblerait aussi que Braun n'ait pas autorisé Netflix, qui travaille présentement sur un documentaire sur le vie de la chanteuse, à utiliser ses anciennes chansons. Toutefois, Big Machine Records a émis un communiqué affirmant que tout ceci était faux, et que l'entreprise travaillait avec Taylor afin de parvenir à un compromis, ne manquant pas aussi de mentionner que la chanteuse avait apparemment manqué à ses obligations récemment face à eux.



Qui a raison? On l’ignore, mais on souhaite seulement que le malentendu soit réglé entre les deux…


---------------------

Crédit photo: BBC

Taylor Swift

Articles connexes

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant la mesure de notre audience et la personnalisation des publicités en fonction de vos centres d'intérêts. Pour plus de détails, consultez notre politique de confidentialité.