Quand The Weeknd était un sans-abri #OMG

Publié mercredi le 14 juin 2017
Tu as bien lu, The Weeknd a déjà été dans la rue. Voici son histoire étonnante.

Alors qu’on venait d’apprendre que le revenu de The Weeknd en 2016 frisait les 55 millions de dollars US, voilà que Forbes sort les nouveaux chiffres de l’année en cours et tiens bien ta sacoche, le chanteur a presque doublé la valeur de son compte en banque depuis, qui est maintenant évaluée à 92 millions de dollars. Mais ce qui attire le plus notre attention ce n’est pas tant sa fortune, mais plutôt une révélation sur sa page Instagram.

C’est en partageant la couverture d’une édition spéciale du magazine Forbes qu’Abel Tesfaye fait la déclaration suivante : « De sans-abris à la liste de Forbes. »

Homeless to Forbes List

A post shared by The Weeknd (@theweeknd) on



En effet, Tesfaye a quitté la maison parentale à l’âge de 17 ans, entrainant avec lui son ami Lamar. Sans toit, ils ont squatté le camion de leurs amis, ont quêté pour de la nourriture, ont volé pour des vêtements, etc. C’est d’ailleurs de cette époque dont il fait allusion dans sa chanson Tell Your Friends, coécrite par Kanye West. The Weeknd y décrit comment il était pauvre et sans logis, en plus d'y raconter ses soirées d’abus de substances illicites et de sexe, dont il était rendu dépendant.

Notons que les 92 millions de dollars, il les doit à 5.5 milliards de téléchargements de ses chansons et au 1.1 million de dollars qu’il a empoché chaque soir de sa tournée Starboy: Legend of the Fall.

« Les artistes ne font pas d’argent avec leur musique comme on le faisait [à l’époque], ça ne vient pas vraiment avant de monter sur scène », a-t-il dit en entrevue pour Forbes.


Alors quand il disait I Feel It Coming, était-il en train de nous faire savoir qu’il avait vu son succès venir ? ;)

 

Bravo Abel ! 👍



Source : Forbes
Couverture : Instagram (@TheWeeknd)

The Weeknd
Abel Tesfaye
Selena Gomez
I feel it coming
Starboy
Tell Your Friends
Forbes
Richesse
Millionnaire
Kanye West

Articles connexes