Linkin Park : un clip dévoilé le jour du décès de son leader

Publié vendredi le 21 juillet 2017
Quelques heures avant d’apprendre le décès tragique de Chester Bennington, le chanteur de Linkin Park retrouvé sans vie à son domicile de Los Angeles, un vidéoclip pour leur dernier simple Talking to Myself était dévoilé.

La vidéo nous montre des images prises sur le vif dans la vie du groupe Linkin Park, des coulisses d’enregistrements, des spectacles, etc.

Écrite par sa femme, la pièce Talking to Myself parle des démons intérieurs du chanteur et de sa lutte contre la dépendance. Il est également question des nombreuses fois où elle a tenté de l’aider à s’en sortir.

« La vérité c’est que tu deviens quelqu’un d’autre. Tu continues de courir comme si le ciel allait tomber. Je peux chuchoter, je peux crier. Mais je sais, oui je sais, oui je sais. Je fais juste me parler », peut-on entendre dans le refrain chanté par Chester.

Né le 20 mars 1976 dans l’Arizona, Chester Bennington a révélé en 2008 les traumatismes qu’il a vécus durant son enfance. De l’âge de sept à treize ans, il a été violé par un homme. Il s’est ensuite réfugié dans la musique à la fin de son secondaire et a connu du succès en l’an 2000 alors que son groupe et lui lançait Hybrid Theory. L’album qui mélangeait hip-hop et métal fut vendu à plus de dix millions d’exemplaires. Le succès du groupe démarrait en grand.

Talking To Myself, la dernière vidéo où l’on peut voir Chester de son vivant, a été publiée vers 9h01 jeudi matin, sans savoir que son leader avait déjà rendu les armes. En quelques heures à peine, le clip a été vu plus de 9 millions de fois.

 

Linkin Park : un clip dévoilé le jour du décès de son leader
Talking To Myself
Linkin Park
Chester Bennington
Hybrid Theory
In The End

Articles connexes