​La chanteuse Janelle Monáe fait son coming-out

Publié vendredi le 27 avril 2018

Elle était restée jusque là très évasive concernant sa sexualité...

Chanteuse et actrice, Janelle Monáe s’est confiée sur sa sexualité au magazine Rolling Stone, dont elle fait la couverture du numéro de mai.


Après s’être considérée pendant plusieurs années comme bisexuelle, elle se voit aujourd’hui plutôt comme une personne pansexuelle. « J'ai lu sur la pansexualité et je me suis dit "Oh, ce sont des choses auxquelles je m'identifie aussi", confie-t-elle au magazine. Je suis ouverte à en savoir plus sur qui je suis. »

Ces révélations ont suscité beaucoup de questions chez les Américains : quelques heures à peine après la publication du magazine, les recherches Web sur les termes « pansexuel » et « Janelle Monáe » explosaient et se classaient dans le top cinq des mots les plus recherchés.

Depuis le début de sa carrière, Janelle Monáe restait très évasive concernant sa sexualité, souhaitant ainsi préserver sa vie privée. Elle en avait tout de même fait référence dans sa chanson intitulée Q.U.E.EN : en fond sonore, on entend le mot queer (une personne ouverte aux relations amoureuses avec des personnes autres qu'hétérosexuelles, ou dont l'identité de genre ne correspond pas au sexe biologique).

Ce type de coming-out n’est pas le premier puisque Miley Cyrus avait évoqué sa pansexualité en 2015. Au Québec, Cœur de Pirate avait également revendiqué cette sexualité en 2016. La chanteuse avait d’ailleurs confié par la suite que ses révélations lui avaient valu beaucoup d’incompréhension de la part du public.  

 

Janelle Monáe semble ne plus vouloir cacher sa sexualité puisque dans son nouvel album, Dirty Computer, elle rend hommage au sexe féminin dans la chanson Pynk, en dansant vêtue d’un costume en forme... de vagin. 

Photo de une : Instagram @janellemonae

Janelle Monae
Pansexuel
Musique

Articles connexes