Fermer

Kiari: Cape Town, il n’y a aucun doute que je reviendrai!

Occupation Double Occupation Double Publié lundi le 09 décembre 2019

Les impressions de Kiari suite à son aventure à Occupation Double Afrique du Sud

L’expérience à Occupation Double ne s’arrêtait pas pour nous après le voyage final à l’Ile Maurice. En effet, nous retournions ensuite à Cape Town dans une villa à faire rêver. Disons qu’on s’est habitués assez vite au luxe et que je déménagerais là si je le pouvais! Il ne me reste juste à convaincre Alex-Anne que c’est une bonne idée financièrement…

Bref, j’étais surexcité à l’idée d’écouter les émissions, sachant que je suis un immense fan d’OD depuis que je suis tout « petit ». En grandissant, j’écoutais l’émission forcé par mes sœurs, parce qu’il n’y avait qu’une seule télévision, et très rapidement j’ai commencé à l’écouter par moi-même et à me faire des idées su comment je jouerais si un jour je faisais partie du jeu. Alex-Anne m’avertissait de pas trop me réjouir à l’avance , me disant que ça allait sûrement être difficile. Pour faire changement, je n'ai pas écouté ses conseils et je me suis très rapidement rendu compte que je n’avais pas beaucoup de plaisir.




Il faut comprendre que j’ai décidé d’écouter l’émission avec un regard objectif de téléspectateur et ce que je voyais me décevait beaucoup. Prenant en considération que le show est beaucoup basé sur le drame et que je n’aime pas le drame, plusieurs moments où j’apparaissais à l’écran avaient une incidence sur le jeu et me rendaient moins joyeux que le Kiari que les candidats et mes proches connaissent. Alex-Anne me répétait souvent que je ne souriais pas beaucoup lorsqu’on me voyait à l’écran et ça me frustrait car je suis une personne joviale qui adore m’amuser, faire des blagues, danser, avoir des conversations avec les gens, et le Kiari que je voyais à l’écran était une personne plus effacée qui n’a pas l’air d’avoir beaucoup de plaisir. Je m’inquiétais beaucoup sur ma perception par rapport à Alex-Anne et si elle allait être affectée de la même façon que je l’étais. Une chance, ma merveilleuse blonde était là pour me rassurer et me confirmer qu’elle m’aimait peu importe le montage et qu’elle savait qui était le vrai Kiki. 

 

https://www.w3.org/1999/xlink"... stroke="none" stroke-width="1" fill="none" fill-rule="evenodd">
View this post on Instagram
Curly hair don’t care! 💁🏼‍♀️❤️🤷🏾‍♀️ @sachabourque 📸 Heure de vérité, Dimanche à 18h30🍿😨#odafriquedusud
A post shared by Kiki (@kiari.od_officiel) on


Une fois la tempête passée, nous avons eu l’occasion de faire plein d’activités à Cape Town, lesquelles nous ont permis de connaitre plus amplement l’Afrique du Sud sous toutes ses facettes. L’activité qui m’a le plus marqué est lorsque nous sommes allés à la chorale à laquelle Trudy et Mathieu avaient participé, où nous avons dansé avec des locaux et mangé de la nourriture traditionnelle. C'était magnifique de voir à quel point toute la chorale semblait accueillante et heureuse malgré leurs conditions de vie plus difficiles. Les enfants nous ont sauté dans les bras dès notre arrivée et tout ce que je pouvais penser était que l’un de ces enfants plus démunis aurait pu être mon père ou ma mère et qu’avec de la foi, de la détermination et un peu d’orientation, eux aussi pourraient aspirer à accomplir leur rêve et s’en sortir. J'ai alors ressenti une immense gratitude envers le courage de mes parents.


https://www.w3.org/1999/xlink"... stroke="none" stroke-width="1" fill="none" fill-rule="evenodd">
View this post on Instagram
Aujourd’hui c’est la journée qui a du chien 🐶 @v.tele vous invite à donner généreusement pour la @fondationmira!! Lien dans ma bio!
A post shared by Kiki (@kiari.od_officiel) on


Pour ce qui est de notre colocation, cela n’aurait pas pu mieux se passer avec les deux autres couples. Malgré les moments de malaise en regardant l’émission, nous ne nous sommes jamais disputés, et on a même profité de bons soupers préparés ensemble ou au restaurant. Ça ne fait presqu’aucun sens à quel point tout était parfait et à quel point on s’est rapprochés. Nos nounous Maya et Jo étaient comme à l’habitude incroyables et je suis content de dire que les cinq autres personnes avec qui j’ai cohabité seront des amis pour la vie. Cape Town, il n’y a aucun doute que je reviendrai!

Occupation Double Afrique du Sud

Articles connexes

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant la mesure de notre audience et la personnalisation des publicités en fonction de vos centres d'intérêts. Pour plus de détails, consultez notre politique de confidentialité.