Gala Dynastie : tout sur sa première édition ce dimanche !

Publié mercredi le 01 mars 2017
Un tout nouveau gala fait son apparition au Québec !

Ce dimanche, l'Olympia de Montréal sera l'hôte de la première édition du Gala Dynastie, un événement d’envergure honorant les personnes issues des communautés noires au Québec. Nous nous sommes entretenus avec Carla Beauvais, membre du comité organisateur et responsable de communications, pour en savoir plus.

 

Gala Dynastie : tout sur sa première édition ce dimanche !

 

Le Gala Dynastie aura lieu pour la première fois le 5 mars prochain. Comment vous est venue l'idée de ce concept ?

En fait, on voulait trouver une façon de clôturer le Mois de l’histoire des Noirs et de le faire d’une façon qui puisse faire rayonner les acteurs de la communauté qui se distinguent dans le milieu des arts et de la culture. On a beaucoup parlé du manque de diversité à l’écran et dans les sphères culturelles, donc on voulait contribuer à ce mouvement qui désire démontrer que du talent, ce n’est pas ce qui manque et que le reconnaître est déjà un pas dans la bonne direction. On voulait créer une plateforme qui puisse évoluer à travers le temps, mais surtout qui puisse, même au-delà du gala, participer à créer des ponts. On voulait un évènement chic et glamour ! La formule gala s’est imposée d’elle-même !

 

Le thème 2017 du Mois de l'histoire des Noirs est « Ici pour rester, ici pour durer ! ». Est-ce que cette thématique sera au coeur de cette édition du gala ?

Assurément ! On ne pouvait pas mieux dire en cette année de célébrations du 375e de notre ville. Il y a ce besoin de s’affirmer et de prendre notre place. Qu’on veuille le réaliser ou non, les statistiques et les études démontrent bien qu’il y a des enjeux importants auxquels font face les communautés noires (profilage, difficultés à l’embauche malgré les diplômes, logement, représentativité, etc).

Le gala fait partie d’un tas d’initiatives qui ont pour but de démontrer la vivacité des communautés noires afin de réduire un peu l’incompréhension sur notre participation à l’histoire de notre province et aussi à la diversité que nous apportons dans le milieu culturel.

 

Comment les catégories et nominations ont-elles été choisies ?

Ce n’était pas facile. Bien au contraire. Il fallait se limiter dans le nombre de catégories et le nombre de finalistes par catégorie. Nous avons donc déterminé les catégories dans un premier temps et mis sur pieds un comité consultatif pour récupérer le maximum de noms selon les critères d’admissibilité dans chacune des catégories. On se basait entre autres sur les réalisations de l’année 2016 par exemple.

Ensuite, nous avons complété les recommandations du comité consultatif par celles de l’équipe du gala et celles du jury. Nous avons élaboré une grille de notation sur 60 qui a permis au jury de réduire la liste à 5 finalistes. Parfois, on en retrouve 6 dans une catégorie, car il était difficile de départager. Enfin, le jury s’est rencontré au mois de décembre et a décidé des gagnants dans chacune des catégories.

 

Pouvez-vous nous donner un aperçu des festivités entourant le gala, ainsi que son déroulement (hommages, prestations) ?

Il y aura un Black Carpet (on ne fait rien comme les autres) pour accueillir les artistes, finalistes et invités de marque. Ensuite, ce sera notre cocktail VIP juste avant le début du gala où le jazzman Jacques Schwarz-Bart fera vibrer les convives. Durant le gala, il y aura des prestations enflammées de Stéphane Moraille qui fera un hommage assez poignant (on garde la surprise), Lukay, Imposs, Kae Sun, Skipper Dean et Pierre Kwenders.

L’animation musicale de la soirée sera orchestrée par le House Band Musicalizm en compagnie de DJ Sandy Duperval. Finalement, on rendra hommage au grand historien Paul Fehmiu-Brown (récipiendaire du Prix Hommage Dynastie) et Vickie Joseph & Frantz Saintellemy (récipiendaires Prix Philanthropie).

 

Nous avons également eu droit à un aperçu de la soirée en posant quelques questions à Gaël Comtois, coanimateur du gala !

img

 

Tu as toute une expérience en tant qu'animateur/chroniqueur à la radio, la télé et sur le web ! Est-ce qu'il s'agit de ta première animation de gala ?

Oui c’est ma première expérience pour un gala d’aussi grande envergure. Surtout que c’est toute une responsabilité que nous avons sur les épaules. Une première édition, nous (les animateurs) ne sommes pas connus du grand public, plusieurs personnes dans la salle sont des animateurs de grandes expériences. Bref, un des plus beaux challenges de ma carrière à ce jour.

 

Tu feras équipe avec Cindy Charles pour l'occasion. Peux-tu nous donner un aperçu de votre travail en duo pour cette grande soirée ?

Le courant passe à fond, nous nous sommes rencontrés récemment dans un café pour vraiment apprendre à se connaître, se parler sans filtre. Lors de notre première rencontre à la conférence de presse, je lui ai dit à la blague que nous avons quatre semaines pour devenir les meilleurs amis.

 

Quel aspect du gala as-tu le plus hâte de voir/présenter ?

J’ai hâte au moment précis ou je vais me retrouver face à face au public. Ce moment précis que ça passe ou ça casse. Ce fameux moment où tu te sens complètement nu sur scène, hahahaha ! J’ai aussi très hâte de voir des artistes pour qui j’ai un énorme respect tels que Kaytranada, Karim Ouellet, Philippe Fehmiu, Imposs, etc.

 

 

Tu peux voir la bande-annonce de l'événement ici. Pour consulter la liste des nommés et obtenir tous les détails sur le gala, consulte le galadynastie.com

Gala Dynastie
Gaël Comtois

Articles connexes