Fermer

En savoir plus sur Polina: l’exclue de la troisième semaine

Caroline Élie Caroline Élie Publié dimanche le 13 octobre 2019

La candidate quitte l’aventure la tête haute!

Suite à l’élimination de dimanche soir à Occupation Double Afrique du Sud, les gars ont dû laisser partir une fille, et c’est la belle Polina, la mannequin et chanteuse d’origine russe, qui a dit au revoir à ses colocs de la première maison! 

Êtes-vous surpris de cette décision?



Polina a-t-elle mal joué ses cartes?

L’aventure avait pourtant débuté sur une haute note pour Polina, alors qu’elle était tombée dans l’œil de Karl dès les premiers moments! D’ailleurs, la fameuse phrase qui a vite fait le tour des maisons nous restera longtemps en tête : «On ne touche pas à Polina!». Que s’est-il passé pour qu’elle soit éliminée cette semaine?



Il se trouve que Karl, après avoir eu la chance de mieux la connaître en voyage et en activités, n’a pas senti de connexion avec elle. En effet, Polina affirme que le fait que le français ne soit pas sa langue maternelle rend les choses plus difficiles pour elle – avec raison. Karl semble maintenant avoir craqué pour Ophélia, et Polina, qui dit avoir mal joué ses cartes, s’est retrouvée le bec à l’eau!



Lors d’une conversation plus tôt cette semaine dans la maison des gars, ces derniers ont soulevé le fait que Polina pourrait nuire à leur jeu. Jolie, intelligente et décidée, elle représentait pour eux un danger, et c’est pourquoi ils ont décidé de l’éliminer!

La belle Polina en a certainement séduit plusieurs à travers l'aventure d'Occupation Double! On n’a pas fini d’entendre parler de la chanteuse et mannequin, ça non! On lui souhaite donc un bon retour à Montréal.

Occupation Double
Occupation Double Afrique du Sud
Exclus

Articles connexes

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant la mesure de notre audience et la personnalisation des publicités en fonction de vos centres d'intérêts. Pour plus de détails, consultez notre politique de confidentialité.