Deadpool : le film qui a généré le plus de plaintes en 2016

Publié vendredi le 28 juillet 2017
Voilà un exercice intéressant : le British Board of Film Classification, qui pourrait être vu comme l'équivalent de la Régie du cinéma du Québec, a dévoilé son palmarès des films pour lesquels il a reçu le plus de plaintes l'an dernier et le grand gagnant est... DEADPOOL !

Le superhéros à la langue sale de l'univers Marvel, campé par Ryan Reynolds, serait sûrement heureux d'apprendre que pas moins de 51 personnes se sont plaintes au BBFC en raison de la violence et du contenu à caractère sexuel peuplant le blockbuster portant son nom. Au Royaume-Uni, il faut avoir 15 ans pour voir le film, alors qu'au Québec, il est classé 13 ans et plus. 

Parlant de superhéros, le 2e long-métrage le plus critiqué est Suicide Squad avec 30 plaintes, lui aussi destiné à un public de 15 ans et plus. Il faut toutefois comprendre que dans ce cas, plusieurs parents ont signalé à l'organisme qu'ils auraient voulu que le film soit classé 12A, leur permettant d'amener leurs enfants au cinéma pour le voir avec eux.

Finalement, en 3e place avec 20 plaintes, on retrouve Miss Peregrine's Home for Peculiar Children de Tim Burton, qui lui est classé 12A, mais qui selon les plaignards, serait trop épeurant pour de jeunes enfants. Qu'en penses-tu ?

Deadpool : le film qui a généré le plus de plaintes en 2016

Source : The Guardian

 

Deadpool
Ryan Reynolds
Tim Burton

Articles connexes