Fermer

Chris, d’Occupation Double Afrique du Sud, a écrit une chanson pour Rym!

Caroline Élie Caroline Élie Publié dimanche le 03 novembre 2019

ENTREVUE EXCLUSIVE

L’entrepreneur de 31 ans pense encore beaucoup à elle, on lui a donc posé quelques questions en primeur!

Il se passe beaucoup de choses à Occupation Double cette année, et si plusieurs ont été surpris et déçus de voir Chris quitter l’aventure il y a déjà quelques semaines, on a maintenant de quoi se consoler : une chanson à se mettre sous la dent! On savait que Chris avait du talent pour chanter, mais quelle belle surprise on a eue lorsque ce dernier lancé How 2 Luv, une chanson inspirée de Rym! En plus, on lui a posé quelques questions en primeur! 


Voici un résumé de notre entrevue.

Chris, comment tu vis ton retour au Québec?

C’est particulier, j’ai un peu l’impression de n’être jamais sorti de l’aventure en fait. Mon nom est encore mentionné dans certaines émissions, et on voit aussi parfois des scènes avec moi, alors j’ai comme l’impression que ma tête est encore là-bas!

Comment te sens-tu de voir Rym à la télé en ce moment? 

Rym et moi, on a vécu quelque chose de vrai. Même si cela me fait quelque chose de la voir à la télé, je la supporte dans ce qu’elle fait. Occupation Double, c’est un jeu de séduction, et elle joue le jeu en ce moment, c’est tout. Évidemment, ce qu’on voit à la télé est une petite fraction de ce qui se passe réellement là-bas, c’est donc encore plus intensifié lors des émissions. Je ne suis pas du genre à encourager les commentaires négatifs envers quiconque, alors évidemment, je n’encourage pas les gens à parler contre Rym en ce moment. En quittant, on s’est promis qu’on allait se revoir, alors on va probablement se revoir.

Quand t’est venue l’idée de faire une chanson pour Rym?

En arrivant dans la maison des exclus, j’ai eu envie de m’exprimer face à ce que j’avais vécu. J’ai développé des sentiments pour Rym là-bas et j’étais triste de partir, même si j’avais vécu de super beaux moments avec des gens incroyables, et ce, dans un super beau pays. J’avais envie de me remettre à la musique depuis un bout de temps déjà, et cette expérience m’a permis de le faire. Je pensais entrer à OD avec toute la maturité du monde, mais finalement, je suis retombé dans ma jeunesse avec Rym, en développant des sentiments forts rapidement. Au final, la chanson est à propos de moi et Rym, et si je n’avais pas eu de sentiments pour quelqu’un à OD, je n’aurais probablement pas écrit une chanson. 

Qu’est-ce qui t’a inspiré les paroles, et aussi la musique?

Les paroles sont tristes, cela parle de nous deux et de mes sentiments, mais j’ai choisi une mélodie plus enjouée, plus rythmée, pour que le résultat représente vraiment mon expérience à OD. Là-bas, j’ai tissé des liens d’amitié, j’ai appris sur moi-même, j’ai découvert une petite partie du monde, et tout ça mêlé à mes sentiments pour Rym, cela a donné la chanson.

Désires-tu pousser la musique encore plus au cours des prochains mois? 

J’ai toujours aimé chanter. Plus jeune, j’imitais Michael Jackson, et j’ai même appris l’anglais lorsque j’étais enfant en écoutant de la musique. Ça me rend vraiment heureux. J’avais mis cela de côté en lançant mon entreprise, dans le but de créer un revenu stable et de me permettre de souffler à côté avec d’autres projets. Maintenant que je suis sorti d’OD, je pense m’y mettre à 150% oui. 

Prévois-tu déjà ta rencontre avec Rym à sa sortie d’OD? 

Oui, ça va probablement être un beau moment. En fait, cette chanson est la deuxième que je lui ai écrite. En quittant l’aventure, je lui ai remis un papier avec une première chanson, donc elle l’a lue déjà. J’ai de l’espoir pour nous deux, mais ça, ce sera à voir lorsqu’elle sera de retour au Québec. 




----------

Crédit photo: Sacha Bourque

Chris
Rym
Occupation Double
Occupation Double Afrique du Sud

Articles connexes

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant la mesure de notre audience et la personnalisation des publicités en fonction de vos centres d'intérêts. Pour plus de détails, consultez notre politique de confidentialité.