Ces artistes qui ont dévié de leur choix de carrière

Publié mardi le 31 octobre 2017

Parfois, on peut croire qu'un artiste a voulu faire le métier qu'il pratique depuis qu'il est tout petit, mais en fait, plusieurs rêvaient initialement de pratiquer un métier bien différent!

Il est facile de croire qu'un acteur ou un humoriste a rêvé de pratiquer ce métier depuis sa plus tendre enfance, recréant des scènes ou racontant des blagues à tout vent devant sa famille et ses amis, mais ce n'est pas le cas de tous les artistes. Certains aspiraient à une tout autre vie dans leur jeunesse et ont même fait des études supérieures pour pratiquer la profession qu'ils convoitaient.

Toutefois, la vie nous réserve parfois bien des surprises! Certains caressaient probablement le rêve d'être connu un jour et de vivre de leur passion, mais ont tout de même choisi de jouer la carte de la sécurité, se disant que c'était plus raisonnable. Peu importe la raison, heureusement pour nous, ces vedettes québécoises qu'on adore ont dévié de leur choix de carrière initial pour venir nous divertir avec brio!

Guillaume Pineault


Ces artistes qui ont dévié de leur choix de carrière


C'est au début de 2017 que le jeune humoriste a obtenu son diplôme d'ostéopathe. Il a fait 9 ans d'étude pour l'obtenir, mais malheureusement pour lui, il ne risque pas de lui être très utile. En effet, Guillaume est maintenant un des collaborateurs de l'émission OD+ en direct sur les ondes de MusiquePlus le dimanche à 20h et du lundi au mercredi à 19h et sa carrière humoristique va bon train, alors qu'il a eu la chance de se faire connaître en faisant la première partie de Phil Roy.

François Bellefeuille


LaFrontiere


Avant de devenir l'humoriste qu'on connaît aujourd'hui, François Bellefeuille a obtenu, en 1999, son doctorat en médecine vétérinaire à l'Université de Montréal, métier qu'il a oeuvré dans le domaine jusqu'au début de l'année 2012, où il a décidé de complètement renoncer à sa licence de vétérinaire.

Pierre Hébert


Canoe


Avant de nous faire rire sur scène, Pierre Hébert se préparait à amorcer un doctorat en psychologie. C'est lorsque la femme de sa vie l'a quitté, à l'époque, qu'il a consulté une psychologue qui lui a fait comprendre qu'il avait la possibilité de tout recommencer à zéro qu'il a décidé de s'inscrire aux auditions de l'École nationale de l'humour.

André Sauvé


Acadie Nouvelle


On a tous été très étonnés de savoir qu'avant de devenir humoriste, André Sauvé a étudié et enseigné en Inde une danse classique du pays, nommée Bharata Natyam, pendant près de 10 ans!

François Morency


fr.canoe.ca


À la fin des années 1980, François Morency a obtenu un diplôme en journalisme de l'Université Laval, mais son rêve journalistique est vite tombé aux oubliettes lorsqu'il a décidé de s'inscrire à l'École nationale de l'humour, deux ans plus tard.

Jean-François Mercier


enVedette


L'humoriste, qu'on a aussi connu en tant qu'animateur du Tic Tac Show et d'Un gars le soir, anciennement diffusé sur les ondes de V, avait à la base des ambitions de carrières bien différentes. En effet, Jean-François Mercier possède un baccalauréat en actuariat et en mathématiques!

Emmanuel Bilodeau


Huffington Post – Quebec


Avant de devenir acteur et humoriste, Emmanuel s'était lancé en Droit à l'Université de Montréal. Il a même été membre du Barreau du Québec en 1988, avant de s'inscrire à l'École nationale de l'humour la même année.

Jean-René Dufort


Radio-Canada.ca


Le célèbre animateur de radio et de télévision est en fait aussi un biochimiste! En effet, il a été diplômé en biochimie de l'Université de Sherbrooke au début des années 1990.

Jean-Marc Parent


Showbizz.net


Avant de devenir le populaire humoriste qu'on connaît, Jean-Marc Parent a étudié un an en psychologie avant de devenir intervenant social. Ce n'est qu'en 1988 qu'on l'a découvert pour son humour.

Boucar Diouf


L'Avantage Rimouski


L'humoriste originaire du Sénégal a mis du temps avant de pratiquer le métier qu'il fait présentement. En effet, il a commencé des études de premier cycle en biologie à l'Université de Dakar et, en 1991, alors qu'il immigre au Québec, se lance dans des études supérieures. Il termine alors un doctorat en océanographie à l'Université du Québec à Rimouski. Il a par la suite enseigné la biologie à l'UQAR et a perfectionné les méthodes d'enseignement pratique de la physiologie animale. 


Sources:

  • Journal de Montréal
  • La Presse
Guillaume Pineault
Jean-François Mercier
Métier
Carrière

Articles connexes