Après 64 ans d'histoire, le magazine Playboy fait un grand pas vers l'avant!

Publié mercredi le 25 octobre 2017

En 64 ans, le monde et les mentalités ont bien changé et le magazine Playboy a décidé d'élargir ses horizons, lui aussi, en nommant sa première Playmate transgenre! 

Encore une fois, Playboy vient de repousser les barrières! Le célèbre magazine fondé par feu Hugh Hefner n'a jamais eu peur du changement et de la controverse et il le prouve une fois de plus. La prochaine édition du magazine, celle de novembre/décembre 2017, mettra en vedette dans sa fameuse double page centrale une mannequin transgenre pour la toute première fois!

C'est Cooper Hefner, fils du célèbre fondateur et directeur créatif de Playboy, qui a pris cette décision révolutionnaire. Mais tout ceci n'est pas qu'une nouvelle étape franchie par la célèbre marque; il s'agit d'un énorme pas en avant pour les mannequins transgenres du monde dont Inès Rau, l'heureuse élue, devient en quelque sorte l'ambassadrice. 

«Cela en dit long sur la philosophie de la marque. C'est la bonne chose à faire. Nous sommes à un moment où les rôles de genre évoluent. C'est vraiment un moment pour nous de prendre du recul et de dire que beaucoup de ce que la marque représentait dans les premières années est encore très vivant dans la culture.»

C'est via Instagram que Playboy a annoncé la nouvelle.

Après 64 ans d'histoire, le magazine Playboy fait un grand pas vers l'avant!




La photo prise par Derek Kettela était accompagnée de cette citation de la mannequin en légende:

«La nudité ne devrait pas être tabou. La nudité représente beaucoup pour moi, vu que j’ai subi un changement de sexe pour devenir qui je suis. La nudité est la célébration de l’être humain, sans tous les excès. Il n’est pas question de la sexualité, mais de la beauté du corps, que l’on soit un homme ou une femme».

Inès Rau, une jeune mannequin française de 26 ans, a pu travailler en collaboration avec Vogue et Italian Vogue, en plus d'avoir eu l'honneur d'être la tête d'affiche de la plus récente campagne de Balmain Hair Couture avant de devenir la première playmate transgenre de l'histoire.



Tout le monde n'est pas d'accord avec la décision audacieuse de Playboy quant au choix de sa nouvelle playmate, mais on doit se rappeler que ce n'est pas la première fois que le célèbre magazine fait un choix du genre et Hugh Hefner aurait certainement appuyé son fils s'il était encore vivant. En effet, en 1991, Caroline Cossey, plus connue sous le nom de Tula, était une mannequin transgenre, mais n'avait avoué la chose à personne. Lorsque la nouvelle s'est sue, c'est le célèbre fondateur qui lui a donné sa chance; elle a pu raconter son histoire dans le magazine et même faire la couverture.



On ne peut qu'appuyer le magazine Playboy dans sa décision et louer leur mentalité ouverte et moderne!


Sources:

  • ABC News
  • Journal de Montréal
  • Paris Match
Playboy
Playmate
Transgenre

Articles connexes