Fermer

7 raisons pourquoi on adore L’amour est dans le pré!

Caroline Élie Caroline Élie Publié jeudi le 06 février 2020

L’amouuuuur est dans le préééééé!

Écoutez-vous L’amour est dans le pré? La 8e saison de la télé-réalité, qui met en vedette des agriculteurs québécois à la recherche de l’amour, a débuté sur les ondes de V le 16 janvier dernier, et déjà, les fans semblent être sous le charme des agriculteurs! Animée par nulle autre que Marie-Eve Janvier, qui est elle-même en couple avec son Don Juan depuis plusieurs années, Jean-François Breau, la série respire le bonheur et l'amour! Alors, outre qu'on adore celle qui est à la barre de l'émission, qu’est-ce qui rend la série si intéressante à nos yeux? 

Voici 7 raisons pour lesquelles cette télé-réalité est parfaite!


 

1.On craque pour la bonté des agriculteurs

On va se le dire, on s’attache rapidement aux agriculteurs, parce qu’ils ont tous l’air d’être de si bonnes personnes! Chaque candidat a une personnalité bien différente, mais ils ont tous un point en commun : un bon fond. Et voir ça à la télévision, ça fait du bien à l’âme!

 

2. On assiste à la «vraie» recherche de l’amour

Dans une ère où Tinder règne, il est parfois difficile de trouver l’âme sœur, le vrai. Avec L’amour est dans le pré, il est clair que chaque candidat qui participe à l’émission est là pour les bonnes raisons! On sent rapidement que les agriculteurs veulent du sérieux – certains évoquent même d’avoir des enfants rapidement. Voir l’amour prendre forme sous nos yeux nous redonne espoir, pas vrai?

3. On découvre des entreprises québécoises

Parce qu’on aime encourager les entreprises d’ici, on adore découvrir certains fleurons québécois à travers la série. Cette saison, on a la chance de découvrir le Domaine Lavoie à travers Hugues, et ses cidres, qui portent d’ailleurs son nom, semblent délicieux. Avouez que cela nous donne envie d’aller en acheter pour y goûter!

 

4. On remet nos valeurs à la bonne place

Voir les agriculteurs travailler fort sur leur ferme nous fait réaliser à quel point on est parfois déconnectés de ce qui est vraiment important dans la vie. On dit que la nouvelle décennie sera marquée par un retour à la simplicité et un réajustement de notre mode de vie, lequel sera grandement relié à l’environnement. L’amour est dans le pré tombe dans le mille à ce niveau!

   

5. On part à la découverte de notre belle province

À travers les saisons, on a pu se familiariser avec des régions du Québec qu’on connaissait moins, être charmés par des expressions québécoises qu’on n’avait jamais entendues (on se souvient des expressions colorées de Luc!), et entendre des accents québécois vraiment attachants! Cette émission nous permet de mieux connaître notre belle province, et ça, c’est précieux!

 

6. On comprend qu’il n’y a pas d’âge pour trouver l’amour

Si certains agriculteurs et leurs candidates sont dans la vingtaine, on voit aussi beaucoup de candidats dans la trentaine, la quarantaine et même la cinquantaine! Cette année, on assiste à la rencontre de Nicolas, un agriculteur dans la cinquantaine, qui désire rencontrer la femme avec qui il partagera sa vie pour les prochaines années. Il n’y a vraiment pas d’âge pour trouver l’amour!

 

7. On tombe en amour avec la vie à la campagne

Pour plusieurs, le quotidien est un mélange de trafic, de stress et de vie de bureau. On se permet donc de rêvasser à travers la série avec des paysages verts et des terrains à perte de vue! Cela nous donne d’ailleurs un peu envie de faire le plein d’air frais et de partir pour le weekend, pas vrai?

 

C’est pour toutes ces raisons qu’on ne manque pas un épisode de L’amour est dans le pré, tous les jeudis 20h sur V et Noovo.ca.

En attendant, quelques précédentes saisons sont encore disponibles et on peut prendre des nouvelles des agriculteurs et de leurs familles juste ici! 

Articles connexes

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant la mesure de notre audience et la personnalisation des publicités en fonction de vos centres d'intérêts. Pour plus de détails, consultez notre politique de confidentialité.