10 ans d'USPP: l'équipe de production répond à nos questions!

CAROLINE ÉLIE Publié mardi le 24 septembre 2019

On vous dévoile tout ce que vous rêvez de savoir sur l'émission!

La populaire émission Un souper presque parfait souffle ses 10 bougies cette année, et pour l’occasion, on a eu envie d’en savoir plus sur les dessous du tournage! Y a-t-il eu des malaises, des couples qui se sont formés, ou encore, des plats que même l’équipe de production n’aurait pas mangé? On a donc posé quelques questions à l’équipe qui conçoit depuis plus de 10 ans maintenant les épisodes d’Un souper presque parfait afin d’obtenir des anecdotes croustillantes! 

Voici enfin tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’émission.

Dix ans après le début de USPP, comment décririez-vous en quelques mots l’émission?

C’est une émission qui réussit encore à surprendre, car on ne sait jamais comment les choses vont se dérouler. Autant en cuisine qu’en ce qui concerne les relations entre participants. Encore après 10 ans, il arrive toujours quelque chose de nouveau. Et la narration surprend aussi encore!

Diriez-vous que l’émission a évolué au cours des saisons, soit dans la façon de choisir les candidats ou de tourner les épisodes?

Après toutes ces années, l’équipe de recherche est de plus en plus rodée, mais on ne peut jamais prévoir comment 5 inconnus vont réagir une fois réunis. Il arrive parfois le contraire de ce qu’on imaginait. Techniquement, on a développé nos trucs pour être plus efficaces et nos équipes se renouvellent aussi et arrivent avec de nouvelles idées.

Avez-vous vu des maisons ou des cuisines spectaculaires, originales ou marquantes au cours des 10 saisons?

Un participant a reçu ses convives dans un appartement rempli d’animaux empaillés. Une autre participante avait une patinoire dans son sous-sol afin de recevoir ses invités. Une autre a reçu dans une galerie d’art mais elle n’avait pas tenu compte du fait qu’il n’y avait pas de réelle cuisine pour préparer son repas! Un autre participant vivait dans une maison avec deux cuisines, soit une pour lui et une pour sa femme! On a fait des soupers dans des campings, dans des chalets, dans des roulottes en Floride, mais aussi dans des résidences très luxueuses.

Quels participants vous ont marqués au fil des saisons?

Vianney, celui qui a été le premier candidat à offrir de la cuisine moléculaire, était un bon cuisinier et il n’avait pas la langue dans sa poche! Nidal nous a marqué aussi pour son extravagance, Julien (Bernatchez) pour son côté absurde et attachant, Lise pour son franc-parler, Rosaire pour son authenticité. Ce sont tous des candidats sans filtre et pleinement assumés. Il y a eu aussi François (Lambert) pour sa vantardise assumée et son fameux Château Pétrus. Les semaines Choix du public sont aussi toujours marquantes!

Quels candidats étaient les plus talentueux, ou à l’inverse, très gaffeux en cuisine?

La semaine Meilleures notes à venir cette saison est un bel exemple de nos plus talentueux des dernières années. Sinon, Vianney est un incontournable. Il possède un talent indéniable et il est inégalé encore à ce jour. Vianney et d’autres participants se sont d’ailleurs découvert une vraie passion pour la cuisine lors de leur passage à notre émission. Certains sont même devenus chefs dans des restaurants, comme Vianney qui aujourd’hui est co-propriétaire de la Chasse-Galerie, à Montréal. Serge, un participant très talentueux de notre première saison, est maintenant propriétaire de son auberge en Gaspésie, Au 40 de la Mer. Puis finalement, Dominic, un participant de Québec, est chef d’un restaurant au Belize.


Sans aucun doute, la 10e année d’Un souper presque parfait vous réserve des surprises en termes de candidats impressionnants!


Quels plats ont été les plus surprenants?

La tête de mouton, la soupe à la tortue et les céleris au Cheez-Whiz. Cette année, un participant va recréer des recettes typiques des magazines des années 50 et 60. Au fil des saisons, on a aussi vu de l’ours et du castor, et des plats de cuisine moléculaire assez étonnants.

Vous êtes-vous fait des amis à travers les rencontres, par exemple, avec les candidats?

Nous maintenons une distance entre l’équipe de production et les candidats afin de garder un rapport professionnel. Toutefois, dans les bureaux et dans les équipes de tournage, de nombreux liens se sont créés au fil du temps. On est comme une famille tissée serrée, et il y a même quelques couples dans notre équipe de production qui se sont formés à travers les années! Le tournage de cette émission a créé des liens forts.

Les participants ont mis sur pied une page privée sur Facebook où les nouveaux sont invités au moment de la diffusion de leur semaine. Ils organisent des soupers, des partys, se réunissent pour faire du bénévolat. Il arrive même qu’André soit invité à certains de ces évènements et il y assiste parfois.

Qui ont été les candidats les plus colorés?

Robyn par sa spontanéité, Myrai avec ses perruques, Julien par son côté culinaire excentrique, Nidal par sa gestuelle et sa personnalité flamboyante, et André de la semaine Saguenay pour son authenticité.


Avez-vous eu de mauvaises expériences?

Habituellement, quand il arrive quelque chose, on le montre. Certaines chicanes entre participants ont donc été montrées à la télévision. Une candidate déçue et fâchée a déjà mis les candidats à la porte le vendredi soir lors du dévoilement des notes parce qu’elle était certaine de gagner la semaine!

Y a-t-il eu des gros malaises, ou des fous rires mémorables?

On a eu droit à de nombreux fous rires mémorables en 10 ans ! Et d’autres sont à venir dans la prochaine saison. … Encore ici, quand il y a des malaises ou de fous rires, tout est montré à l’écran.

Y a-t-il eu des moments stressants ou moins roses?

Plusieurs candidats au fil des années ont vécu beaucoup de stress. Certains ont eu des débuts de feu de cuisinière, des fours qui ne fonctionnent plus ou des pannes d’électricité. Nombreux aussi sont ceux qui ont dû faire face à la mort de leur fameux petits appareils électriques devant la caméra le jour du tournage!

Un autre participant s’est coupé le doigt lors de sa préparation et a dû abandonner aussi. Il arrive aussi que des participants vivent des drames dans leurs vies personnelles pendant la semaine de tournage, et ils tiennent toujours à continuer les tournages, ce qui leur vaut un immense respect de notre part.

On sait qu’il y a un bébé USPP. Comment était la rencontre des deux candidats à l’époque?

C’est une belle histoire! Deux candidats se sont rencontrés lors d’une semaine spécial Halloween. Le tournage de l’émission fait que les candidats passent beaucoup de temps ensemble, soit en moyenne 5 heures par soir, alors ils se créent évidemment des liens et des amitiés lors des semaines de tournages, et nombreux sont ceux qui continuent de se voir après le tournage. Le dernier soir, ils sont arrivés tous les deux portant le même déguisement! D’ailleurs, ils n’ont pas eu un bébé, mais bien deux!

Avez-vous visité des endroits ou des villes mémorables?

Notre semaine spéciale en Floride était toute une aventure pour l’équipe et les candidats! Tourner sur la plage ajoute un caractère beaucoup plus exotique que le parc Lafontaine ou les Plaines d’Abraham! Ça a été une très belle expérience. Aussi, les semaines au Saguenay sont toujours mémorables. Les paysages sont beaux, et les gens sont chaleureux et colorés.

On sait qu’André Ducharme s’implique beaucoup dans l’émission. Est-il présent lors des tournages?

André a fait une visite surprise 3 fois à l’émission afin de souligner la 500e , la 1000e ainsi que le début d’une nouvelle saison. Par contre, nous tournons toujours 2 semaines en parallèle (par exemple : nous tournons une semaine à Montréal en même temps qu’une semaine Québec), il serait donc impossible pour André de se dédoubler et de visiter les candidats chaque semaine.

Toutefois, André est très impliqué. Il regarde et commente les premiers montages de chaque épisode et une fois les corrections ou ajustements effectués, il écrit lui-même toute la narration! Il enregistre le tout en studio par la suite et il a une mémoire phénoménale. Il se rappelle de tous les participants et du déroulement de toutes les semaines, même 10 ans plus tard!

Un souper presque parfait

Articles connexes

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant la mesure de notre audience et la personnalisation des publicités en fonction de vos centres d'intérêts. Pour plus de détails, consultez notre politique de confidentialité.